Documentation VetAgro Sup /  Portail documentaire campus vétérinaire /  Bibliothèque Numérique Fonds ancien

Gaspard de Saunier (1663-1748) dans la préface de sa "Parfaite connoissance des chevaux", il donne de sa vie les détails suivants : son père, Jean de Saunier, après avoir été écuyer du duc de Lude fut en 1680 nommé inspecteur de la grande écurie du roi et fit alors fréquenter à son fils l'Académie royale d'équitation. Quand celui-ci eut acquis une habileté suffisante, il entra comme écuyer au service du duc de Bourbon, fit avec lui deux campagnes en Allemagne et fut ensuite nommé inspecteur du haras fondé par Louis XIV à Saint-Léger. Quelques années après, il s'attacha au lieutenant général Montchevreuil, et, quand celui-ci eut été tué à la bataille de Nerwinden (1693), il passa au service du comte de Guiscar, gouverneur de Namur, qui le chargea d'aller faire en Frise un important achat de chevaux. Il entra ensuite au service des vivres jusqu'à la paix de Ryswick (1697). Il devint alors écuyer du marquis de Courtenvaux pour lequel il établit un haras à Montmirail-en-Brie. Mais il resta peu de temps dans cet emploi et, retournant auprès de son père, il travailla sous sa direction dans la grande écurie du roi jusqu'en 1702. Il est pris comme écuyer par le comte de Medavi et fait avec lui trois campagnes. A la suite d'un duel malheureux, il est obligé de s'expatrier et se réfugie à Cologne, puis en Hollande (1711), où il devint écuyer à l'Académie de Lyde. Il y mourut en 1748.

"La parfaite connoissance des chevaux, leur anatomie, leurs bonnes
           et mauvaises qualitez, leurs maladies & les rem├Ędes qui y conviennent
[...]"
           Par G. de Saunier (1734)

          
Présentation : Document complet numérisé (335 pages), Pdf noir & blanc.